.
.
.
.
"La différence entre l'érotisme et la pornographie c'est la lumière". Bruce LaBruce
.
.

samedi 20 janvier 2018


TOM of FINLAND


« Je sais bien que mes petits « dessins cochons » ne se retrouveront jamais accrochés aux murs des grands salons du Louvre, mais j'espère qu'un jour, notre monde saura accepter qu'il y a toutes sortes de manières d'aimer. »











C'est pendant la guerre que Tom of Finland explore pleinement son homosexualité. Finlande, 1939 : alors qu'il vient de commencer à étudier l'art à Helsinki, Touko Laaksonen est mobilisé pour combattre l'armée stalinienne. Âgé de 19 ans, il découvre un monde exclusivement masculin où l'amour côtoie la violence dans le secret de bois reculés. L'intimité homosexuelle qui se négocie dans la clandestinité ouvre la voie à tous ses fantasmes. Très vite, l'uniforme marque son imaginaire et imprime à ses héros le style qu'on leur connaît : béret, blouson et bottes de cuir.

Il est l'un des premiers à montrer qu'un gay peut aussi être un homme viril. Enfant, Touko observe la musculature de son voisin fermier avec fascination : il sera l'un de ses premiers héros. Fidèle à sa passion pour l'uniforme, il invite bientôt pompiers, policiers et marins à rejoindre son univers crayonné. Quand elles ne sont pas ouvertes sur leurs torses, les chemises dont il les habille leur collent à la peau et dévoilent les muscles saillants de leurs corps vigoureux. Si l'image semble aujourd'hui archétypale, elle est alors révolutionnaire : les gays disposent désormais d'un autre support d'identification que la parodie féminine à laquelle ils sont systématiquement réduits.

C'est aux Etats-Unis qu'il connaît le succès. Tiraillé entre son job de publicitaire free-lance et sa passion pour le « dessin cochon » (c'est ainsi qu'il la désigne), Touko envoie ses productions à un magazine de culturisme américain. Le succès est immédiat. En 1973, il quitte son travail pour se consacrer pleinement à ses figures érotiques. Cinq ans plus tard, il prend la direction des Etats-Unis et inaugure une longue série de voyages outre-Atlantique. « Quand il arrive là bas, il est encore Touko. C'est à l'intérieur de la limousine qui vient le chercher à l'aéroport qu'il devient Tom of Finland, un peu comme Clark Kent qui se transforme en Superman » résume Dome Karukoski, le réalisateur du biopic sur Tom of Finland. (source : Vice)



COLT

Joe Porcelli

















PUBLICITE


Chillipie, marchand de chaussettes

(et de slips, mais ça ne se voit pas)








































Damien Blottière, France 

Nil Hoppenot























Bryce Draper, acteur










































Magazine Friction, 1987

































Censure






Giovanni Colacicchi 1900-1992. Italie 




Giovanni Colacicchi en 1920



Filottete (Philoctète), 1942. Huile sur toile, 75,5 x 38 cm




 Il Martire (Le martyre), 1948. Huile sur toile, 57,5 x 115 cm



Il sogno di Giacobbe (Le rêve de Jacob), 1958. Huile sur toile, 127 x 127 cm



L'ebbrezza di Noé (L'ivresse de Noé), 1955. Huile sur toile, 97 x 155 cm



La moglie di Loth (La femme de Loth), 1949. Huile sur toile, 130 x 130 cm






Gli Argonauti, 1943. Huile sur toile 



le dortoir des garçons. Huile sur toile 



Niobe, 1934. Huile sur toile, 150 x 260 cm



 San Sebastiano, 1943. Huile sur toile, 120 x 70 cm



Modèle posant pour Saint Sébastien



Fine d'estate (Fin d'été), 1932. Huile sur toile, 162 x 201 cm