.
.
.
.
"La différence entre l'érotisme et la pornographie c'est la lumière". Bruce LaBruce
.
.

vendredi 3 août 2018

 René Bolliger, 1911-1971. France





Originaire de Bâle en Suisse, René Bolliger est connu pour ses illustrations de livres érotiques, publiés pour certains d’entre eux, et clandestins pour d’autres, entre les années 1940 et 1970. Ces dessins, d’un caractère très explicite et d’inspiration homosexuelle, circulaient sous le manteau pour être proposés à un cercle de connaisseurs. Jusqu’aux années 1950, la censure en a interdit la commercialisation dans les circuits commerciaux traditionnels. Ses œuvres étaient très appréciées par Marcel Jouhandeau et Francis Carco.

Bolliger a illustré Le Livre blanc pour Anacréon et Francis Carco lui a dit qu’il était sûrement le seul qui puisse illustrer le côté prenant de Jésus-la-Caille en 1952.

Il illustre différents ouvrages :

– 15 études pour Narcisse de Paul Valéry, 1951
– Jésus-la-Caille (portfolio) où il prend le surnom d’Erbé, 1952.
– Un exemplaire unique Le Minotaure avec une introduction manuscrite, 1958.
– Un exemplaire unique de 22 dessins originaux pour illustrer Les Beaux gars, 1960.
– 20 lavis originaux pour illustrer l’édition hors commerce, Le Chant du dormeur de Jean Genet, vers 1960.
– 10 dessins, roman, pour La Retenue, de Jean-Paul Aron, Éditions Grasset,1962.
– 9 dessins originaux pour L’Apprenti sorcier (par François Augiéras), Éditions Jullard, 1964.
– Hombres de Paul Verlaine, chacun étant un exemplaire unique, où Bolliger a écrit de sa main, les poèmes de Verlaine depuis 1965 jusqu’à 1969. (Wikipédia)










































******

Dessins érotiques



























































Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire