.
.
.
.
"La différence entre l'érotisme et la pornographie c'est la lumière". Bruce LaBruce
.
.

samedi 15 octobre 2016





Hunter Reynolds, 1959. USA











Hunter Reynolds est un artiste visuel et activiste contre le SIDA, et il est membre de Visual AIDS. Il a été un des premiers membres d'ACT UP, et en 1989, co-fondateur de Art Positive, un groupe en affinité avec ACT-UP pour lutter contre l'homophobie et la censure dans les arts. Depuis plus de 25 ans, Reynolds utilise la performance, la photographie, et les installations pour exprimer son expérience comme un homme gay séropositif vivant à l'âge du SIDA. 

Les travaux de Reynolds abordent les questions de l'identité de genre, la politique, les questions sociales et sexuelles, le deuil et la perte, la survie, l'espoir et la guérison. Certains de ses plus célèbres projets de performance sont The Patina du Prey’s Memorial Dress, The Drag Pose Series, Blood Spot Series et Mummification Series






The Memorial Dress, Reynolds en Patina du Prey.







Drag Pose Cage Performance














Performance de momification







Trois "peaux" de performances de momification, 1999-2005







 911 Mummification Performance






Hunter Reynolds - Mummification Performance. Nantes, France, 1999




video







Il a collaboré à des projets majeurs de performance, notamment The Banquet avec Chrysanne Stathacos et I-Dea The Goddess avec Maxine Heneryson. Son art a été conçu entièrement en réponse à la mortalité choquante, la désillusion et les préjugés qui sont venus frapper la génération sida.

Reynolds a fait partie, dés le début, de la génération des artistes-activistes qui comptaient des peintres comme Ross Bleckner, Keith Haring et David Wojnarowicz; des conceptualistes et sculpteurs comme Robert Gober, Nayland Blake, Greg Bordowitz, et Felix Gonzalez-Torres; des photographes comme Robert Mapplethorpe, Peter Hujar et Nan Goldin. 






Keith Haring, Ignorance=Fear. Silence=Death. Fight AIDS. Act Up.1989




Leur travail reflète le choc de l'arrivée d'une maladie inconnue à laquelle personne n'était préparé, le désarroi de l'impasse thérapeutique d'une société qui croyait pouvoir tout guérir et la terreur des personnes infectées devant le nombre impressionnant de personnes qui mouraient. Ces artistes ont aussi hurlé leur colère devant des pouvoirs publiques frileux, gènés, incompétents et inactifs devant une épidémie qu'ils sous-estimaient et qui auraient pu éviter de nombreuses morts s'ils avaient réagi correctement et à temps. Ce que ces artistes nous ont appris c'est que le silence équivaut à la mort (Silence=Death), slogan qui se vérifie encore aujourd'hui.






Keith Haring, Silence = Death, 1988, acrylique sur toile, 274,3 x 304,8 x 274,3 cm. Collection privée









Keith Haring,  Reagan Ready to Kill, 1980








David Wojnarowicz (1954-1992). Silence Death, 1990








Photographie de Jonathan Becke




La série d'oeuvres qui suit, est composée de grilles de collages photographiques de reproduction d'articles de journaux publiés entre 1989 et 1993 qui relatent l'évolution des gays et la culture transgenre, et l'activisme pour lutter contre la propagation de SIDA. Elle a pour but de contrer, avec le recul, la teneur négative et la désinformation des premiers articles et essayer de conjurer les souvenirs traumatiques des préjugés, de l'indifférence et de la superstition religieuse qui a accueilli les séropositifs ostracisés et mourants durant ces années. Reynolds superpose la documentation qu'il a accumulé au cours de ces années. Diagnostiqué séropositif au milieu des années 80, une époque où cette nouvelle annonçait la mort à court terme, Reynolds recourt à la performance et l'iconographie comme un moyen de relever le défi de la survie.







Becoming Visible, 2011. C-prints and thread, 121.9 × 152.4 cm







Fighting For Our Lives , 2015. Archival c-prints and thread, 121.9 × 152.4 cm







Greed Kills, 2015. Archival c-prints and thread, 121.9 × 152.4 cm







Just Talk About AIDS, 2015 Archival c-prints and thread, 121.9 × 152.4 cm







Revolution in the Age of AIDS, 2015. Archival c-prints and thread, 121.9 × 152.4 cm







Suffering with Bitterness, 2015 Archival c-prints and thread, 121.9 × 152.4 cm







The Issue is Bigotry (page 4), 2011. Photo-weaving, c-prints and thread, 121.9 × 152.4 cm







Wellcome AZT, 2011, Photo-weaving, c-prints and thread, 121.9 × 152.4 cm





1 commentaire: