.
.
.
.
"La différence entre l'érotisme et la pornographie c'est la lumière". Bruce LaBruce
.
.

mercredi 7 septembre 2016




Tim Hawkinson, 1960. USA


Emotor, 2002





Impressions jet d'encre altérées sur plastique et carton mousse sur panneau, moniteur, escabeau et composants mécaniques 124,5 × 91,4 × 10,2 cm



L'artiste multimédia Tim Hawkinson a utilisé une grande variété de matériaux communs, tels que des sacs en plastique, des chaussettes usagées et mises au rebut, des matières organiques de son propre corps, pour faire ses sculptures cinétiques, ses installations et ses collages de photos complexes. Il incorpore fréquemment de multiples techniques et des médias, y compris le son, dans une seule sculpture ou installation, une combinaison du corps et de l'industrie pour créer un monde physique dans lequel la chair et le plastique sont indiscernables. L'installation cinétique Emoter (2002), par exemple, est un collage photographique du propre visage de Hawkinson, relié par des fils à une machine qui manipule ses traits dans les expressions de l'émotion.


" J'ai commencé à penser à l'image et au visage et comment tout type d'entrée dans ce visage - peu importe à quel point c'était irrationnelle ou commun - créerait toujours quelque chose que nous pouvons déchiffrer, regarder, et lire et apporter une sorte de message. J'ai utilisé mon visage, mais je ne me considère pas comme un auto-portrait psychologique ou quelque chose comme ça. Je ne peux pas faire la plupart de ces mimiques. "- Tim Hawkinson















































video





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire