.
.
.
.
"La différence entre l'érotisme et la pornographie c'est la lumière". Bruce LaBruce
.
.

dimanche 29 juillet 2012

Traces d'Amour












Roberto Ferri







Sfinge


Target Studio




Jose Luis Marin Martinez



















Asceta







Inspiracion













Photos









Yang






El Carmelo
















Pat Milo






Cliff Cotter






Danny Kristich






Doug Craig






Gene Wilkinson






Gene Wilkinson






Jack Virgile






Jim Burke






Jim Burke





Ray Lewis






Robert Rex






Robert Rex






Robert Rex






Roger Conte
Horace Vernet (1789-1863. France)






Etude académique d'un adolescent, 1807
Salvador Dali par Philippe Haslman







Dalí and rhinoceros






Voluptas Mors






Pop-corn Nude
Jakal







David of Cleveland






Lance Weston

samedi 28 juillet 2012

Jean Baptiste Edouard Detaille (1848 - 1912. France)






Homme nu assis
Artiste inconnu





Max Beckmann (1884 - 1950. Allemagne)






Jeunes gens au bord de la mer, 1905


José Maria Sert





Etude, 1920

William Blake (1757 - 1827. Angleterre)





« La route de l’excès mène au palais de la sagesse. »




William Blake par Thomas Phillips, 1807




William Blake était un peintre et un poète pré-romantique britannique. Considéré comme peintre (il a peint quelques tableaux à l'huile, préférant l'aquarelle, le dessin, la gravure et la lithographie), il s'est surtout consacré à la poésie. Il est l'auteur d'une œuvre inspirée de visions bibliques à caractère prophétique. Son style halluciné est moderne et le distingue de ses pairs bien que ses thèmes soient classiques.




The Argument,  from The Marriage of Heaven and Hell, 1790




Les visions semblent avoir toujours fait partie de la vie de Blake. Son ami, le journaliste Henry Crabb Robinson écrivit qu’à l’âge de quatre ans déjà, William vit apparaître Dieu à une fenêtre. Quant à Alexander Gilchrist, son premier biographe, il rapporte que Blake déclara penser que tout homme avait le don de vision dans son enfance mais qu’il le perdait par la suite, faute de le cultiver. En 1802, il écrivit à William Hayley « je suis sous la direction des messagers du ciel le jour comme la nuit ».




Elohim Creating Adam, 1795




Certaines de ses conceptions furent influencées par le théologien suédois Emanuel Swendenborg. Anatomiste, scientifique, il fut aussi réputé pour ses visions religieuses (pendant lesquels il discutait avec des anges, voire avec Dieu et Jésus-Christ) et, à l’âge de 56 ans, il abandonna ses recherches scientifiques pour s’adonner entièrement à la recherche théologique, psychologique et philosophique dans le but de faire découvrir aux hommes une spiritualité rationnelle basée sur des visions de l'au-delà.




Good and Evil Angels Struggling for the Possession of a Child




Blake en tous les cas aima profondément évoluer dans le milieu spirituel mais détesta en revanche farouchement toutes les institutions religieuses, spécialement si elles étaient peu ou prou en connivence avec le gouvernement. Il écrivit dans les notes de son Apology for the Bible (1797) que les religions d’état étaient des abominations. Pour lui, la vraie spiritualité consistait en une communion intime, privée, personnelle avec l’Esprit. Sa conception de la religion était à l'époque scandaleuse.

"Les prisons sont construites avec les pierres de la loi, les bordels avec les briques de la religion."




Los and Orc, circa 1792




Après sa mort, William Blake a été revendiqué par des mouvements divers. En particulier, Blake est parfois considéré (avec Mary Wollstonecraft et son mari William Godwin ) comme un précurseur de "l'amour libre" qui prendra son essor par la suite au 19ème siècle. Un mouvement qui dans les années 1820 tenait le mariage pour un esclavage, une "prostitution légale" et plaidait pour l'élimination de toutes les restrictions étatiques sur l'activité sexuelle comme c'était le cas pour l'homosexualité, la prostitution et l'adultère.

(Source: Wikipédia)




Nebuchadnezzar, circa 1805






The Expulsion






Satan smiting Job with boils






Newton, 1795






Plutus, 1824






Satan Arousing the Rebel Angels






Satan in his Original Glory "Thou wast Perfect till Iniquity was Found in Thee", circa 1805






Satan Smiting Job with Sore Boils, circa 1826






The Ancient of Days, 1794






The Angel of Revelation, 1805






The Blasphemer, circa 1800






The Body of Abel Found by Adam and Eve, 1825






The Good and Evil Angels, circa 1805






The Great Red Dragon and the Woman Clothed in Sun, 1806-1809






The House of Death, circa 1805






The House of Death, circa 1790






The Night of Enitharmon's Joy (formerly called 'Hecate') circa 1795






The Marriage of Heaven and Hell, 1790






The Book of Urizen, 1794